Lire le niveau de compatibilité de la base courante


Petite astuce. Pour lire le niveau de compatibilité de la base courante :
SELECT COMPATIBILITY_LEVEL FROM sys.databases WHERE name = DB_NAME();
Pour rappel, cette option permet de définir certains comportements du moteur afin d'être compatible avec la version de SQL Server spécifiée. Les valeurs possibles sont :
  • 80 = SQL Server 2000
  • 90 = SQL Server 2005
  • 100 = SQL Server 2008 (ou 2008R2)
  • 110 = SQL Server 2012
  • 120 = SQL Server 2014
  • 130 = SQL Server 2016

ALTER DATABASE dynamique, sans connaître le nom de la base


Petite astuce, si vous souhaitez modifier la base courante sans préciser le nom. Sous SQL Server 2012 et plus récent, cela est très simple, il suffit de remplacer le nom de la base de données par CURRENT :
ALTER DATABASE CURRENT SET COMPATIBILITY_LEVEL = 100;

Sous les versions antérieures à SQL Server 2012, c'est un peu plus compliqué. Il faut en effet passer par une requête dynamique :
DECLARE @SQL NVARCHAR(MAX);
SET @SQL = 'ALTER DATABASE ' + QUOTENAME(DB_NAME()) + ' SET COMPATIBILITY_LEVEL = 100';
EXECUTE (@SQL);

SQL Server 2016 sous Linux


Information étonnante mais vraie : SQL Server arrive sous Linux. Pour avoir un aperçu c'est par là :
https://www.microsoft.com/fr-fr/server-cloud/sql-server-on-linux.aspx

Power BI Desktop


Auparavant, les outils Microsoft proposaient de faire de la Business Intelligence sur demande à travers plusieurs solutions :
  • Power BI pour Microsoft Excel 2013 ou + (avec Power View, Power Map et Power Pivot)
  • Power BI pour Microsoft SharePoint 2010 ou + (avec Power View et Power Pivot)
  • Power BI pour Microsoft Office 365
Il est maintenant possible de faire de la BI générée à la volée sur une application disponible OnPremise : Power BI Desktop.

Après un test rapide de l'outil, voici les points positifs que j'ai pu constater :
  • Une création de rapport très proche de Power View,
  • Des sources de données très variées,
  • Des performances très acceptables,
  • Un accès aux données par importation ou par une connexion active (DirectQuery),
  • Une compatibilité Windows, iOS et Android.
Pour les bases de données d'entreprise, je recommande de créer un cube Analysis Services pour faciliter l'accès aux données (création de libellés de colonnes compréhensibles, de colonnes calculées) et accélérer les accès DirectQuery aux volumes importants de données.

Vous trouverez ici une bonne présentation de l'outil de Robert Sheldon :
https://www.simple-talk.com/sql/reporting-services/working-with-sql-server-data-in-power-bi-desktop/

1 2 3 ... 17